DCP_7337.jpg

François Roudhloff

(1781-1849)

Le Duo Odelia joue sur deux guitares de François Roudhloff, datant probablement de 1825 et 1827.

Originaire de Strasbourg, ce luthier a fait son apprentissage à l'école de Mirecourt dans les Vosges. Il s'est ensuite installé dans un atelier à Paris.

Ces instruments, non joués pendant des années, portaient l'empreinte du temps : fissures, parties décollées...

 

Nous pouvons les faire sonner aujourd'hui grâce au travail d'orfèvre des deux luthiers qui les ont restaurées en 2019, Bernhard Kresse et Romuald Provost.

DSC_0243.jpg
DSC_0046.jpg

Ces guitares romantiques sont plus petites et légères que les guitares classiques d'aujourd'hui.

 

La table est en épicéa, le fond et les éclisses en érable, le chevalet et la touche en ébène et le manche et la tête en tilleul plaqué et teinté.

Des motifs viennent élégamment orner la rosace et les éclisses, assez sobres sur la guitare jouée par Alice et plus étoffés sur celle de Marie.

François Roudhloff s'inspire du luthier napolitain Gennaro Fabricatore (actif entre 1777 et 1849), dont les guitares sont alors jouées par des musiciens comme Niccolò Paganini et Mauro Giuliani.

 

Les deux guitares du duo ont d'ailleurs une fausse étiquette au nom de Fabricatore, collée par-dessus celle de Roudhloff, probablement car la renommée de l'italien en faisait un instrument de plus grande valeur...

La minutie de la lutherie du XIXème siècle offre une large palette de couleurs sonores et permet une grande souplesse dans le phrasé.

"L'acoustique des instruments de Roudhloff impressionne par sa sonorité d'une rare densité, presque palpable. Le son y est à la fois velouté et intense."
Bernhard Kresse

DSC_0113.jpg